Quels animaux voir au Costa Rica ?
Nos plus belles rencontres

Récits de nos rencontres avec la faune du Costa Rica

Vous partez au Costa Rica et vous aimeriez voir des animaux ? Cet article est fait pour vous ! Le Costa Rica est l’un des pays les plus réputés au monde pour l’observation d’animaux sauvages ! Grâce à une biodiversité exceptionnelle, on peut voir des animaux quasiment n’importe où dans le pays. Que ce soit au coeur des forêts primaires, sur la plage ou même à la piscine, nous avons pu faire plein de rencontres qu’on partage ici avec vous !

  Il s’agit d’une sélection personnelle et inspirante, pas d’une liste exhaustive de tous les animaux du Costa Rica. Nous partageons nos rencontres avec la faune en espérant qu’elles puissent vous aider à vivre vos propres expériences . – Par Caro & François

Dans cet article, vous trouverez :

  Nous partageons des expériences et photos authentiques, sans recours aux intelligences artificielles.

Retrouvez aussi notre guide pour visiter le Costa Rica

  Pour organiser un voyage sur place, consultez aussi notre guide pour visiter le Costa Rica. Vous y trouverez tous les sites incontournables ainsi que les meilleures activités à faire dans le pays.

Animaux du Costa Rica : Où les trouver ?

Les paresseux, l'un des animaux emblématiques du Costa Rica

Les paresseux sont présents un peu partout au Costa Rica. On les trouve dans les grands parcs nationaux comme Manuel Antonio, Tortuguero ou le Corcovado, mais aussi dans des petites forêts ou même en bord de route. Ils ne sont pas si faciles que ça à observer puisqu’ils sont souvent immobiles en hauteur dans les branches. Il faut donc lever la tête, avoir une bonne vue et surtout de la chance ! Quand vous verrez des regroupements de voyageurs au pied d’un arbre, il y a fortes chances pour qu’ils soient en train d’observer un paresseux ! Il existe également un centre de soin réputé qui accueille des animaux sauvages blessés, dont de nombreux paresseux. Ce centre, le Jaguar Rescue Center, se trouve à proximité de Cahuita.

Nous avons vu des dizaines de paresseux au Costa Rica, dont une mère et son petit. Cette rencontre, la plus belle de toute, s’est déroulée lors d’une balade en kayak à Punta Uva. Il suffit de louer son embarcation au niveau de la plage pour faire un tour sur une petite rivière. Les observations de paresseux ne sont évidemment pas garanties, mais elles sont fréquentes. De notre côté, nous avons surtout eu la chance de passer au moment où la mère descendait de l’arbre avec son petit sur le ventre, à seulement quelques mètres de nous ! On a également vu des paresseux dans tous les grands parcs qu’on a visités, mais à une plus grande distance. Pour renforcer les chances de rencontre, des tours sont proposés avec des guides. Ils connaissent bien la nature et savent mieux repérer les animaux, ce qui peut être bien utile ! On a aussi profité de la visite du Jaguar Rescue Center pour en apprendre plus sur cet animal, observer d’adorables bébés et participer à l’effort de conservation avec un don.

Le tapir, observé dans le parc du Corcovado

Plutôt craintif, le tapir n’est pas un animal facile à observer ! Curieux mélange entre un petit éléphant et un cochon sauvage, on le reconnaît à son nez en forme de petite trompette. Le Costa Rica possède heureusement l’un des meilleurs spots au monde pour son observation :  le parc du Corcovado, situé au sud-ouest du pays. 

Le parc du Corcovado est difficile d’accès mais nous y avons vu deux tapirs ! Le chemin qu’on a emprunté (comme la plupart des visiteurs) nous a menés en voiture jusqu’à la ville de Sierpe. Ensuite, nous avons embarqué pour une traversée en bateau jusqu’à Bahia Drake. Et une fois sur place, il a fallu prendre un autre bateau pour rejoindre la station de rangers de Sirena (où l’on peut voir de nombreux animaux comme les singes, perroquets, etc.). Nous avons vu notre premier tapir en train de se prélasser dans une mare de boue, tandis que le second se baladait dans la forêt en bord de plage. Ce furent deux rencontres mémorables, car voir un tapir sauvage était l’un de nos objectifs lors de cette visite !

Pour en apprendre plus sur le Parc du Corcovado, n’hésitez pas à consulter notre guide pour visiter le Costa Rica. Vous y trouverez plein d’informations sur les nombreux sites à voir dans le pays.

Les crocodiles américains, à voir depuis le pont de Tarcoles

Le crocodile américain est la plus grande espèce de crocodiliens du Costa Rica. Pouvant mesurer jusqu’à 5 ou 6 mètres de long. On les trouve en grand nombre dans la rivière Tarcoles, à environ 1h20 à l’ouest de la capitale San José. Ils sont très facilement observables depuis le pont du même nom, parfois surnommé “crocodile bridge”. 

Nous avons vu des dizaines de crocodiles américains depuis le pont de Tarcoles. Il suffit de se garer juste à côté puis d’observer les eaux qui passent sous l’édifice ou se prélassent au soleil. Les crocodiles y sont présents en grand nombre ! Nous avons également fait un tour en bateau pour les voir de plus près, mais on ne le conseille pas. A notre grande surprise, les guides ont nourri les crocodiles avec du poulet afin de faciliter leur observation. Ce n’est pas un comportement à encourager car cela dérègle l’écosystème ainsi que le comportement des prédateurs. On vous conseille donc de profiter de l’observation gratuite depuis le pont et de garder votre argent pour des activités plus respectueuses de l’environnement.

Les caïmans à lunettes, à débusquer dans le parc de Tortugero

L’autre espèce de crocodilien au Costa Rica est celle des caïmans à lunette. Beaucoup plus petits que les crocodiles américains (moins de 2 mètres), ils sont aussi bien plus difficiles à observer. Ces animaux craintifs se camouflent facilement et sont donc difficiles à voir en pleine nature. Le meilleur endroit pour les observer est le parc national de Tortugero, au Nord-Est du pays. Cet endroit isolé, uniquement accessible en bateau, est l’un des meilleurs endroits pour observer une grande diversité d’animaux au Costa Rica.

Notre recherche des caïmans a été beaucoup plus difficile ! Nous avons passé près de 3h dans une petite barque naviguant sur les canaux naturels du parc de Tortugero. Les paysages sont superbes et nous avons pu voir plein d’animaux (lézards, oiseaux, etc.). Alors qu’on pensait rentrer bredouilles concernant les caïmans, on a fini par voir un puis deux individus cachés sous la surface.

Bientôt de nouveaux animaux sur cet article !

  … cet article est évolutif et vivant ! Plutôt que de lister directement tous les animaux que nous avons pu voir au Costa Rica, nous préférons ajouter petit à petit nos plus belles rencontres. N’hésitez donc pas à revenir plus tard sur cet article .

Voici plusieurs animaux que nous avons pu observer et dont on parlera prochainement :

  • Les paresseux, présents partout dans le pays
  • Les coatis et les raton laveurs, de sympathiques mammifères
  • Les singes, toujours près à chaparder la nourriture des touristes
  • Les perroquets et les toucans avec leurs superbes couleurs
  • D’autres oiseaux comme les aigles, pelicans ou bien encore quetzals
  • Les grenouilles et notamment la rainette à yeux rouges, l’un des symboles du Costa Rica
  • Différents animaux marins (tortues, barracudas, etc.)
  • De nombreux lézards et serpents
  • Une grande variété d’insectes
  • Et plein d’autres animaux comme les écureuils, crabes, cochons sauvages…

Il y a aussi malheuresement d’autres animaux que nous n’avons encore jamais vu au Costa Rica

  • Les jaguars, notamment dans les forêts de Tortugero et du Corcovado
  • D’autres félins comme les pumas, les ocelots, etc.
  • … 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck
Que faire en Voyage,
c'est quoi ?

- La sélection des meilleures activités de chaque destination (après les avoir testées)
- Des photos et avis authentiques
- Des bon plans pour économiser
- Des voyageurs passionnés
... et + de 200 articles en ligne !

L'équipe QFEV