Où voir des orques dans le monde ?
Où nager avec elles ?

Lieux où nous avons pu voir ou nager avec des orques

Vous aimeriez voir des orques en pleine mer voir même nager avec eux ? Cet article est fait pour vous ! Cet animal nous a toujours fascinés. C’est même l’une des espèces qu’on souhaitait le plus voir durant nos voyages ! Par chance, nous avons pu observer des orques à différentes reprises lors de voyages en Amérique du Nord. Lors d’un moment exceptionnel et inattendu, nous avons même pu nager en leur compagnie !

  Nous partageons ici les différents endroits où nous avons pu voir des orques dans le monde. Ces rencontres sont rares et précieuses, on espère donc que nos expériences sauront vous inspirer ! On ajoute aussi une petite liste d’endroits où des orques sont parfois observées, cela pourra peut-être vous aider . – Par Caro & François

Dans cet article, vous trouverez :

  Nous partageons des expériences et photos authentiques, sans recours aux intelligences artificielles.

Où peut-on voir des orques sauvages ou nager avec elles ?

Basse-Californie au Mexique, où nous avons pu nager avec des orques

Situées à l’ouest du Mexique, les eaux de la Basse-Californie abritent une faune marine exceptionnelle ! Dans le Golfe de Californie, on peut ainsi voir des requins baleines, des raies, des otaries, des dauphins, différentes espèces de baleines, etc. L’observation des orques est plus rare, puisqu’ils ne sont pas présents dans ces eaux toute l’année. Ils peuvent être simplement de passage lors de leur migration, de manière totalement imprévisible. 

Lors d’un tour en bateau depuis La Ventana, nous avons eu la chance unique de nager avec des orques sauvages ! Cette petite ville se trouve à environ 45 mn à l’Est de La Paz, la capitale de Basse-Californie du Sud. Pour tout dire, c’était un rêve qu’on n’avait jamais vraiment imaginé puisqu’on pensait cela presque impossible. Il y a bien quelques croisières en Norvège qui proposent cette expérience, mais pour des milliers d’euros ! Ce fut tout le contraire pour nous puisqu’il s’agissait d’un simple tour avec un local possédant une agence de sports nautiques. Les orques avaient été observés la veille à proximité, nous avons donc tenté notre chance. Nous les avons trouvés en moins de 10 minutes, avant d’oser nous mettre à l’eau en leur compagnie. Il s’agit tout de même du plus grand prédateur au monde ! Mais il faut savoir qu’aucune attaque d’orque sur un humain n’a jamais été répertoriée en milieu naturel. Seules des attaques contre les bateaux sont recensées dans le Détroit de Gibraltar, ainsi que des « rébellions » contre leurs dresseurs dans les parcs aquatiques. L’intelligence de l’orque fait qu’elle ne considère absolument pas l’homme comme une proie et qu’elle tolère notre compagnie. D’ailleurs nous n’étions que 4 nageurs et les orques sont restés avec nous durant un long moment ! Vu leur vitesse, ils n’ont qu’à faire une simple accélération pour nous distancer en une seconde. Ce fut un moment magique et indescriptible. On a même pu voir la mère apprenant au petit à chasser en envoyant un violent coup de queue sous l’eau, afin d’étourdir une raie qui passait par là… Le petit n’avait plus qu’à se servir. Dommage qu’on ait oublié de charger la Gopro ! Il ne nous restait qu’un appareil photo sous-marin pas top, ce qui explique la qualité moyenne de nos photos. On ne peut pas vraiment « recommander » cette expérience, car il s’agit en fait de quelque chose de vraiment imprévisible et qui se produit très rarement. Mais on tenait à partager ce moment qui reste l’un des plus forts que nous ayons vécus en voyage.

Victoria sur l’île de Vancouver, un spot réputé pour l'observation des orques

L’île de Vancouver est l’un des meilleurs endroits au monde pour voir des orques sauvages. Bien que certaines orques puissent être présentes toute l’année, la majorité des observations est faite entre mai et novembre. D’autres espèces sont également présentes à cette période, comme les baleines à bosse. De nombreux tours en bateau sont proposés au départ de Victoria, mais on en trouve également ailleurs sur l’île. Tout au nord, la petite ville de Telegraph Cove offre de réelles chances d’observation. De l’autre côté de la frontière (aux USA), il est également possible de faire des tours dans les îles San Juan, elles aussi très réputées pour l’observation des épaulards.

Pour voir des orques, nous avons effectué un tour en zodiac au départ de Victoria au mois de mai. C’était la première fois que nous partions à la recherche de cet animal et nous étions très excités. Après seulement 10 mn, une orque gigantesque a sauté à proximité de notre bateau ! On a ensuite pu observer d’autres individus la rejoindre, en se tenant à distance pour ne pas les déranger. On a adoré vivre un tel moment, c’était d’ailleurs l’un de nos principaux objectifs en nous rendant sur l’île de Vancouver. Pourtant, on précise qu’il faut avoir de la chance pour observer ces animaux. Lors de notre visite, cela faisait plus de 3 semaines que les orques n’avaient pas été vues ! Un tel spectacle est avant tout lié au hasard et à la nature, c’est aussi ce qui fait son charme. Ne partez donc pas avec l’obsession de voir des orques, car vous risqueriez d’être déçu…

Monterey, où nous avons pu voir des épaulards en pleine migration

Située en Californie, Monterey est réputé pour l’observation des baleines, mais moins pour celle des orques ! C’est pourtant possible puisqu’on a eu la chance d’y voir un grand groupe lors d’une sortie en mer. Quand on vous parle de hasard lors de ces rencontres, en voici l’illustration parfaite ! Bien que les chances de voir des orques à Monterey soient minces, elles restent possibles tout au long de l’année, en particulier aux mois d’avril et mai. Par ailleurs, Monterey reste un excellent spot pour observer des baleines grises, baleines à bosse, baleines bleues, dauphins, etc. 

Comme nous l’avons indiqué, nous avons eu beaucoup de chances de voir des orques à Monterey. Ces animaux n’y résident pas et n’y sont de passage que lors de leurs migrations. Lors de notre croisière, nous avons pu les voir en pleine chasse. Alors qu’on les observait à distance, elles se sont soudainement agitées avant que la mer ne se tapisse de sang. Un pauvre phoque leur a servi de nourriture… Même si ce spectacle est parfois cruel à regarder, il illustre la puissance de ces animaux aussi beaux que fascinants.

Autres lieux pour voir des orques dans le monde

  Nous avons visité des endroits réputés pour l’observation des orques, mais sans les voir là-bas :

  • Seattle, où les îles San Juan abritent de grands groupes à quelques kilomètres de la frontière canadienne
  • Le Détroit de Gibraltar au sud de l’Andalousie, où les orques ont pris l’habitude d’attaquer certains bateaux
  • La Norvège, l’un des meilleurs spots d’observation, notamment autour des îles Lofoten ou de Tromso
  • L’Afrique du Sud, où les observations sont rares mais où les orques s’en prennent aux requins blancs
  • Le Costa Rica, avec des orques parfois présents dans la Baie de Drake (il faut beaucoup de chance)

Il existe aussi d’autres destinations que nous n’avons pas encore visitées mais où l’on peut voir des orques :

  • Alaska, un autre spot très réputé de mai à juin
  • Patagonie chilienne et argentine, où les orques viennent s’échouer sur les plages pour chasser
  • Nouvelle-Zélande, où les épaulards sont présents toute l’année au nord de l’archipel

Concernant la nage avec les orques, cette activité est très compliqué et peu accessible :

  • Nous avons eu de la chance en faisant cette rencontre inattendue en Basse-Californie. Auparavant, nous nous étions renseignés à tout hasard et nous avions entendu parler d’excursions possibles en Norvège, avec mise à l’eau en compagnie des orques. Il s’agit cependant d’excursions coûteuses et spécialisées.

Nos autres guides thématiques pour voir des animaux sauvages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck
Que faire en Voyage,
c'est quoi ?

- La sélection des meilleures activités de chaque destination (après les avoir testées)
- Des photos et avis authentiques
- Des bon plans pour économiser
- Des voyageurs passionnés
... et + de 200 articles en ligne !

L'équipe QFEV