Activité à Québec - Survol en hélicoptère

Survol de la ville de Québec en hélicoptère
Notre avis sur cette activité

Test détaillé d'une activité insolite à Québec

Présentation – Vol en hélicoptère à Québec

Capitale de la province éponyme, Québec est l’unique ville fortifiée du Canada. On y trouve l’héritage d’un riche passé, marqué par des guerres opposant les britanniques et les français pour conquérir la Belle Province. Perchée à 98m d’altitude, la Vieille Capitale peut se visiter à pied, en vélo, en bateau (sur le fleuve Saint-Laurent) ou par les airs !

Nous avons passé quelques jours à Québec avec une amie. Après deux jours de marche dans la vieille ville, nous souhaitions admirer les fortifications de la citadelle depuis le ciel. Nous avons donc pris nos billets pour un vol en hélicoptère de 25 minutes au dessus de Québec et du fleuve Saint-Laurent.

Vol en hélicoptère au Québec

Déroulement du vol en hélicoptère & Avis détaillé

Le jour J, nous sommes partis tôt en direction de l’héliport situé à l’ouest de Québec, au sein du complexe Capitale Hélicoptère.

Conseil : il est possible de manger sur place au restaurant « Le Commandant », réputé comme l’un des meilleurs de la ville ! Si c’était à refaire, nous aurions aimé déjeuner sur place et profiter de la vue pour voir les hélicoptères décoller

Arrivées sur place avec pas mal d’avance, il nous a fallu attendre une vingtaine de minutes avant de rencontrer le pilote et le reste de notre groupe. Une fois réunis, le pilote nous a fait visiter le hangar en prenant soin de nous montrer les différents modèles d’hélicoptères, dont certains appartiennent à des particuliers. Le pilote n’a évidemment pas le droit de donner les noms des propriétaires, mais il a pris le temps de nous détailler le prix de chaque composant d’un hélicoptère… A 250 000$ l’hélice, on imagine qu’un tel engin n’est accessible qu’à de rares privilégiés !

En ce qui nous concerne, nous étions un groupe de 4 personnes et sommes donc partis avec le plus petit modèle : 5 sièges (bah oui… il faut quand même une place pour le pilote ^^).

Conseil : les sièges sont attribués sur le principe de la bienséance. Le pilote laisse le groupe convenir de la répartition des passagers. Sur un groupe de 4, il y en un à l’avant qui se met à la place du co-pilote et 3 à l’arrière (deux côté hublot et un au centre). A vous de préparer les arguments pour passer à l’avant et éviter la place du milieu 🙂.

Arrive enfin le moment du décollage… un décollage tout en douceur. C’est assez rigolo de décoller à la verticale : on ne sent quasiment rien et on se retrouve soudainement quelques mètres au-dessus du sol !

Le pilote est immédiatement parti en direction des fortifications de Québec, en passant par les plaines d’Abraham. Depuis l’hélicoptère, nous avons pu contempler les plaines verdoyantes qui contrastent avec le très sombre (et immense) fleuve Saint-Laurent.

Le point culminant du survol est sans conteste le Château Frontenac, l’hôtel iconique de la ville de Québec. La vue aérienne offre un panorama unique sur le château et les fortifications de la citadelle. Il est impossible de se rendre compte de la grandeur du lieu en le faisant à pied et c’est de loin la vue que nous avons préféré !

La balade aérienne nous a ensuite mené le long de l’île d’Orléans, une grande île située au beau milieu du fleuve Saint-Laurent. Peu après, nous avons rejoint la chute de Montmorency, haute de 83 mètres (soit 30 mètres de plus que celles du Niagara) ! Malheureusement, l’hélicoptère n’a pas le droit de trop s’approcher de la chute… La vue est donc belle, mais pas aussi spectaculaire que nous aurions pu l’espérer !

Pour retourner à l’héliport, l’hélicoptère a emprunté la même « route », permettant alors d’équilibrer la vue entre les passagers de gauche et ceux de droite. Pas de jaloux ! L’atterrissage était aussi calme que le décollage, rien à signaler.

Nous avons trouvé ce survol en hélicoptère très agréable, bien que sans doute moins impressionnant qu’un survol de New York ou du Grand Canyon. Nous avons tout de même pu profiter de belles vues sur la ville de Québec et sur ses alentours.

Conseil : si vous disposez d’un budget limité lors de votre voyage au Québec, le survol en hélicoptère ne nous semble pas indispensable. Si vous ne deviez effectuer qu’un seul vol dans votre vie, certains sites nous paraissent ainsi plus adaptés à cette activité car ils offrent plus de « verticalité » (Hawaii, La Réunion, Grand Canyon, New York, etc.). Néanmoins, si vous souhaitez tenter lexpérience dun vol en hélicoptère pour la première fois, que vous aimez cette activité ou que vous disposez d’un budget conséquent, vous passerez un bon moment. Il est également possible de survoler d’autres sites que Québec, notamment pour découvrir les grands espaces naturels autour de la ville (voir ci-dessous).

Les alternatives : autres vols en hydravion et en hydravion au Québec

La même compagnie propose un survol en hélicoptère du parc de la Jacques Quartier (lien vers un site de réservation avec détails & prix), l’un des plus beaux parcs du Québec. Si vous aimez la nature et que votre budget le permet, nous pensons qu’il est peut être plus intéressant pour vous de survoler la vallée glaciaire de la Jacques Cartier plutôt que la ville de Québec. Le parc regorge en effet de paysages époustouflants et parfois inaccessibles, tandis qu’il est facile de visiter Québec à pied. Si vous participez à l’un de ces vols, n’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé !

Si vous disposez d’un véhicule, vous pouvez également vous rendre du côté de Trois-Rivières pour y vivre une belle expérience : des survols en hydravion du parc de la Mauricie (lien vers notre test de cette activité) y sont proposés. Nous avons eu la chance d’y participer et nous avons adoré cette activité !

En résumé

  • Les + de cette activité :
    • La variété des vues sur Québec (et son château), donnant une idée de l’architecture globale de la ville
    • La vue aérienne sur le fleuve Saint-Laurent, permettant de mieux comprendre son immensité
    • Le côté « expérience de voyage » d’un vol en hélicoptère
    • Le personnel sympa qui prend le temps de présenter les différents hélicoptères
  • Les – de cette activité :
    • Un budget conséquent
    • Hormis le château, aucun monument iconique à voir depuis le ciel
    • La distance importante pour observer la chute de Montmorency
  • Notre avis général : le survol de Québec en hélicoptère n’est pas une activité incontournable, notamment en raison du coût conséquent, mais cela reste une belle balade ! C’est une activité originale, moins coûteuse qu’en Europe, qui propose une vue unique sur le plus beau monument de la ville : le Château Frontenac.
  • Budget : Environ 135 € pour le survol de Québec (prévoir environ 210 € pour le survol du parc de la Jacques Quartier)
  • Temps à prévoir : 1h00 environ, incluant 25mn de vol (pour le survol de Québec)
  • Faut-il réserver ? Oui, les vols sont limités et il est préférable de les réserver avec au moins quelques jours d’avance. Vous pouvez réserver sur Ceetiz (site de vente français), où vous pouvez payer par carte ou par chèques-vacances.

Envie d’autres idées pour votre séjour au Canada ? Consultez notre TOP 10 des activités à Toronto ou notre TOP 10 des activités aux Chutes du Niagara !

Franck
Par Franck Mise à jour le 22 août, 2018
J'ai fondé ce site en 2017 avec François. J'habite actuellement à Montréal avec ma copine Jodie, où nous avons la chance beaucoup voyager. J'espère pouvoir profiter de cette expérience pour partager un maximum de bons plans. N'hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaires :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck
Que faire en Voyage,
c'est quoi ?

Sur ce site, nous cherchons à établir le TOP 10 des activités pour chaque grande destination touristique, après les avoir visitées. On ajoute plein de conseils et de photos de nos expériences !

De nouveaux TOPS 10 sont ajoutés régulièrement, alors n'hésitez pas à nous suivre, sur le site ou les réseaux sociaux :).

L'équipe QFEV