Que faire au Dakota du Sud - Visite Mont Rushmore

Que faire au Dakota du Sud ?
Top 10 des activités

Attractions & Activités

Vous recherchez que faire dans le Dakota du Sud ? Que voir dans le Dakota du Sud ? Notre TOP 10 regroupe toutes les activités incontournables : monuments, attractions, sites à visiter, activités touristiques, etc. Vous trouverez aussi des bons plans pour optimiser vos visites, réserver vos billets et économiser ! Le Dakota du Sud est un magnifique état, alors n’hésitez pas à le visiter . – Par Caro & françois

1. Visiter le Mont Rushmore et le Crazy Horse Memorial

  • Gratuit : Mont Rushmore, vues depuis la route
  • Payant : Crazy Horse, parkings ($)

Le mémorial du Mont Rushmore, l’un des monuments les plus connus des Etats-Unis, se trouve dans le Dakota du Sud ! On peut y voir les visages de 4 présidents américains, gravés à flanc de montagne ! Cette structure impressionnante, construite entre 1927 et 1941, a ensuite inspiré la création du Crazy Horse Memorial. Encore plus gigantesque, cette gravure haute de 172 mètres rend hommage au célèbre chef indien !

Conseils & Infos pratiques

Bien qu’on ait vu de nombreuses fois ce monument en photo, la visite du Mont Rushmore « en vrai » est un réel plaisir. Les 4 visages sont admirablement sculptés et impressionnants par la taille (18 mètres chacun). Ils représentent les présidents Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln.

Pour profiter d’une belle vue (gratuite) sur le Mont Rushmore, on vous encourage à parcourir la route scénique Iron Mountain Road (voir top N°5). Vous pourrez ensuite vous arrêter au mémorial pour admirer au mieux la sculpture. L’accès au site est gratuit, et seul le parking est payant. Sur place, le sentier « Presidential Trail » permet de se rapprocher du monument, et de profiter de différents angles de vue sur les quatre visages. C’est une balade courte mais très sympa !

Enfin, un petit événement est organisé chaque soir à partir de la fin mai jusqu’à mi-octobre. Un film présente (en anglais) l’histoire des présidents, avant que l’hymne américain soit joué et que la sculpture du Mont Rushmore soit éclairée dans la nuit. Tout ça est très patriotique mais on passe un bon moment !

Le Crazy Horse Memorial est quant à lui la plus grande « sculpture » du monde. Le projet a débuté en 1948 et le chantier est toujours en cours aujourd’hui ! A terme, la sculpture a pour but de représenter le chef indien pointant l’horizon sur son cheval. La visite est un peu différente du Mont Rushmore, puisqu’on y trouve également un musée des cultures indiennes (inclut avec le prix du billet). Les expositions sont assez complètes, et l’on peut y voir divers artefacts, vêtements, outils et armes utilisés autrefois par les tribus indiennes.

Malheureusement, il n’est pas possible de s’approcher très près du monument en construction. Pour réduire la distance, vous pouvez embarquer dans un minibus qui se rapprochera de la structure et vous permettra de l’observer depuis un angle différent (prévoir un supplément d’environ 4$ par personne). Faute de temps, nous n’avons pas pu tester ce petit tour d’environ 20 minutes.

Vous pouvez aussi vous contenter d’observer le Crazy Horse Memorial depuis la route si vous ne souhaitez pas payer le tarif d’entrée. Il faut cependant noter que le billet d’entrée sert de financement au projet, et que les visiteurs permettent donc à cette œuvre monumentale de poursuivre sa construction.

Sites officiels (en anglais) Mont Rushmore / Crazy Horse Memorial

2. Se promener dans les Badlands, au cœur du Dakota du Sud

  • Payant ($)

Les Badlands, c’est l’un des paysages les plus étonnants que l’on puisse voir aux Etats-Unis ! Il s’agit d’un parc national peu connu mais qui vaut vraiment le détour. On peut y voir d’immenses roches à l’aspect presque lunaire, situées au milieu des grandes plaines. Le contraste est étonnant, d’autant que les roches présentent d’incroyables dégradés de couleurs ! D’autres attractions intéressantes sont également situées à proximité.

Conseils & Infos pratiques

Si vous visitez le Dakota du Sud, pas d’hésitation : prévoyez une demi-journée pour découvrir les Badlands ! Les couleurs de la roche sont encore plus belles au lever ou au coucher du soleil, c’est pourquoi nous avons effectué notre visite en fin de journée. Prévoyez cependant de passer au moins 4h dans le parc, surtout si vous souhaitez vous balader.

Pour visiter les Badlands, on vous recommande la route panoramique “Badland Loop Scenic Byway“. Elle permet de découvrir les principaux points de vue du parc, mais également de s’arrêter à divers endroits si vous voulez vous balader ou entamer une randonnée. Les balades les plus réputées sont celles de “Notch Trail” (2,4 km environ) et de “Castle trail” (16 km !). Des balades plus courtes sont également disponibles aux différents points de vue, telles que celles de “Door Trail” (1,2 km environ) et de “Cliff Shelf Nature Trail” (800 mètres environ en montée et en descente).

Côté panoramas, ne manquez surtout pas le point de vue offert directement après l’entrée ouest du parc. Les paysages sont absolument sublimes !

C’est d’ailleurs par l’entrée ouest que nous avons débuté notre visite. Le trajet depuis Rapid City et les Black Hills prend 1h15 environ, mais il y a plusieurs arrêts sympas à faire en chemin. Tout d’abord, et vous ne pourrez pas le rater, il y a le fameux Drugstore de Wall (des dizaines de panneaux sur la route vous invitent à visiter ce lieu). Ensuite, vous pouvez visiter le site de la guerre froide “Minuteman Missile National Historic Site” ou bien la maison de colons “Prairie Homestead” (tous ces sites sont décrits dans la rubrique « Autres tours et activités » à la fin de cet article).

Enfin, on vous recommande vraiment de faire un petit détour pour aller visiter la ville du Far-West “1880 Town” (voir top N°3).

Site officiel (en anglais) Badlands National Park

3. Visiter les villes du Far West : Deadwood, 1880 Town, De Smet…

  • Gratuit : Deadwood & De Smet
  • Payant : 1880 Town ($)

L’histoire du Dakota du Sud a été profondément marquée par la conquête de l’ouest et la ruée vers l’or. On en trouve toujours les traces dans différentes villes où les bâtiments d’époque sont encore présents. On peut ainsi visiter une ville mythique du Far West, une reconstitution d’un village de pionniers ou bien encore la ville natale de Laura Ingalls Wilder, l’héroïne (réelle) de La petite maison dans la prairie !

Conseils & Infos pratiques

Partout dans le Dakota du Sud, on trouve des musées, sites ou vestiges nous renvoyant à l’époque mythique de la conquête de l’ouest. Si vous êtes intéressé par cette période de l’Histoire, nous vous recommandons de vous rendre aux villes suivantes :

  • Deadwood : cette ville fut fondée en 1876 en plein territoire indien (et donc illégalement), suite à la découverte d’or dans les Black Hills. Ses bâtiments ont plus de 100 ans d’histoire (c’est beaucoup pour les Etats-Unis) et une série TV (Deadwood) lui rend hommage ! Elle fut un repaire de chercheurs d’or, de hors-la-loi et de prostitués. C’est également là que fut assassiné Wild Bill Hickock, l’une des figures emblématiques de l’Ouest ! On vous recommande d’ailleurs de visiter le saloon où l’assassinat eut lieu, pour découvrir cette histoire et ressentir l’ambiance de l’époque. Vous pouvez également visiter des musées dédiés à cette période ou bien encore le Mount Moriah Cemetary. Ce cimetière offre une belle vue sur la ville et renferme les tombes de Wild Bill et Calamity Jane. Malheureusement, le charme de la ville est impacté par la présence des voitures (alors qu’une voie de dégagement permet d’éviter l’allée centrale !) et les (trop) nombreuses machines à sous présentes dans quasiment chaque bâtiment. Cet aspect nous a donc un peu déçu, mais la visite reste néanmoins incontournable !
  • 1880 Town : voici l’un des gros coups de cœur de notre voyage, qui nous a ramené au temps du Far West ! Cette visite complète parfaitement celle de Deadwood, qui était une grosse ville pour l’époque, avec des rues pavées et de grands bâtiments en pierre. Ici, on découvre la reconstitution d’un village comme on pouvait en trouver dans les années 1850-1900. Si vous avez vu des westerns ou des séries comme La petite maison dans la prairie ou Docteur Quinn, on s’y croirait ! La reconstitution n’est pas artificielle puisque les bâtiments sont des bâtiments d’origine, qui ont été rachetés et déplacés sur ce nouveau terrain. L’empreinte du temps y est visible, ce qui renforce le côté historique. Le tout est admirablement mis en scène, avec la grande allée centrale, la gare adjacente et la maison de pionniers éloignée du village. On peut absolument tout visiter : saloon, banque, bureau du shérif, gare, train, école,  hôtel, épicerie, et bien d’autres (il y a plus de 30 bâtiments à visiter !). Chaque lieu est rempli de meubles et objets d’époque, pour se rapprocher au mieux de ce qu’ils étaient vers la fin du XIXe siècle. Pour les cinéphiles, on y trouve également les décors du film Danse avec les loups. La ville est située à environ 40 mn à l’ouest des Badlands (voir Top N°2), et peut donc être facilement visitée lors d’un road trip ! Attention, cette attraction ne peut être visitée que de mai à octobre, consultez donc les dates et horaires d’ouverture avant de faire le déplacement !
  • De Smet : fondée en 1880, cette ville a vu grandir Laura Ingalls Wilder, auteure des romans La petite maison dans la prairie. Inspirés de son enfance dans une famille de pionniers, ces romans ont été adaptés dans une série devenue culte. N’imaginez pas retrouver les décors de la série (elle fut tournée en Californie), mais vous pourrez néanmoins visiter des lieux où elle a vécu ou bien faire un tour en chariot ! Malheureusement, De Smet est situé à l’est de l’état, à plus de 4h des Badlands et 5h des Black Hills / Rapid City… Il y a beaucoup moins d’attractions et de sites renommés à l’est du Dakota du Sud, nous n’y sommes donc pas allés faute de temps.

Sites officiels (en anglais) Deadwood / 1880 Town / De Smet

4. Parcourir les routes scéniques des Black Hills

  • Gratuit : accès aux routes (sauf Wildlife Loop)
  • Payant : location d’un véhicule ($$)

Pour découvrir toutes les richesses du Dakota du Sud, on vous encourage vivement à louer une voiture. En plus de pouvoir vous déplacer facilement, vous découvrirez de magnifiques paysages depuis la route. Les plus belles d’entre elles se trouvent probablement dans les Black Hills, situées à l’ouest de l’état. Prenez le temps de les parcourir…

Conseils & Infos pratiques

Les plus belles routes scéniques des Black Hills sont les suivantes :

  • Peter Norbeck National Scenic Byway : cette route scénique est en fait principalement constituée de deux autres routes, Iron Mountain Road et Needles Highway, qu’on vous décrit juste après…
  • Iron Mountain Road : cette route propose des tunnels creusés à flanc de falaise, de beaux paysages ainsi que des points de vue uniques sur le Mont Rushmore. On peut même apercevoir le visage des présidents à travers un tunnel (jetez un œil à nos photos) ! Elle a également la particularité de proposer plusieurs “pigtail bridges“, des portions où la route forme une boucle pour passer sous elle-même ! Pour profiter au mieux des points de vue, on vous conseille d’emprunter la route du sud vers le nord (par exemple pour aller du Custer Park jusqu’au Mont Rushmore).
  • Needles highway : en terme de paysages, cette route est sans doute la plus belle ! Elle permet d’observer aux mieux les “needles“, de curieuses formations rocheuses s’élevant vers le ciel. Différents panoramas sont offerts tout au long de la route, et il est possible de s’arrêter à un lieu qui nous a particulièrement plu, le Sylvan Lake (voir top N°7).
  • Wildlife Loop : cette route effectue une sorte de boucle au cœur du Custer State Park. Elle offre de beaux points de vue sur la vallée mais surtout, elle permet d’observer de nombreux animaux. Plus de 1 500 bisons vivent dans ce parc, les chances d’en observer sont donc très élevées (nous en avons vu plusieurs centaines). Pour accroître vos chances d’observer de nombreux animaux en pleine activité, on vous conseille de parcourir la route tôt le matin ou juste avant le coucher du soleil. Pour plus de conseils concernant l’observation des animaux, jetez un œil à notre top N°6.
  • Spearfish Canyon : cette route est sans doute moins spectaculaire que les 3 autres, mais elle réserve néanmoins quelques belles surprises. Elle est située au nord des Black Hills, et nous l’avions empruntée pour aller de Deadwood (Top N°3) jusqu’à la Devils Tower (Top N°8). On peut y voir plusieurs cascades ainsi que le lieu où fut tournée la scène finale du film Danse avec les loups. Pour les cascades, “Brida Veil Falls” est visible depuis la route tandis que “Roughlock Falls” est situé à moins de 100 mètres d’un parking. Pour voir les chutes de “Spearfish Falls“, il faudra faire une petite marche d’environ 1 km. Pour une randonnée, le sentier de “Devil’s Bathtub” est assez réputé.

Si vous souhaitez être sûr de retrouver facilement les lieux mentionnés ci-dessus (même si tout est bien indiqué sur place), faites un arrêt à un Visitor Center. Des cartes gratuites sont disponibles et le personnel sera ravi de vous indiquer les différents lieux (on peut également en trouver dans certains hôtels). Les routes scéniques y sont clairement identifiées. C’est la manière le plus simple et rapide pour s’organiser !

5. Voir des animaux sauvages : bisons du Custer Park, mustangs…

  • Gratuit : rencontres possibles n’importe où…
  • Payant : Custer Park ($), Wild Horse ($$)

Qu’on le veuille ou non, faire un road-trip dans le Dakota du Sud sans voir d’animaux sauvages est absolument impossible ! Les animaux sont partout, et on les croise souvent depuis la route. L’endroit le plus réputé pour les observer est le Wildlife Loop, une route traversant le Custer State Park, où vivent plus de 1 500 bisons ! Des réserves permettent également d’observer des animaux rares à l’état sauvage, tels que les mustangs.

Conseils & Infos pratiques

Pour voir un maximum d’animaux, il est conseillé de se balader tôt le matin ou juste avant le coucher du soleil. En pleine journée, les animaux ont plutôt tendance à se cacher ou à se reposer…

Idéalement situé au sud des Black Hills, le Custer State Park est sans doute le meilleur endroit de la région pour observer des bisons. En suivant la route scénique “Wildlife Loop“, vous aurez 99% de chances d’en voir. Nous étions partis tôt le matin (vers 7h) et notre expérience a été inoubliable : après plusieurs rencontres avec des troupeaux de taille moyenne, nous nous sommes retrouvés au beau milieu de centaines de bisons ! Ils évoluaient librement sur la route, sans être gênés le moins du monde par les voitures ! On vous souhaite de vivre la même expérience, mais comme toujours avec les animaux, il y a une grande part de chance et de hasard dans ce genre de rencontre…

Vous pourrez également croiser des chiens de prairie (ils sont partout !), des cerfs (n’importe où dans les bois), des chèvres des montagnes (nous en avons vu à côté du Mont Rushmore), des antilopes américaines (principalement dans les vallées), des ânes sauvages (au Custer State Park), des mouflons d’Amérique (que nous avons pu voir dans les Badlands) et de nombreuses autres espèces (mais pas d’ours ni de loups !). Avec beaucoup de chance, il est possible de voir un puma mais cet animal sort principalement la nuit…

Si vous souhaitez voir des mustangs, les chevaux sauvages d’Amérique du Nord, vous pouvez vous rendre au Black Hills Wild Horse Sanctuary. Ces chevaux sont assez différents des chevaux européens, avec une crinière bien plus longues et des robes très variées. Le seul moyen de parcourir cette réserve naturelle, située à quelques kilomètres de Hot Springs (au sud des Black Hills), est de prendre part à un tour guidé en minibus ($50 environ, à réserver en avance). Nous avons pu voir une soixantaine de mustangs, mais n’avons pas eu la chance de les voir courir (ce spectacle doit être magnifique !).

De manière générale, tout est une question de chance avec la nature… Il vaut mieux limiter ses attentes au maximum pour être surpris à chaque rencontre !

Sites officiels (en anglais) Custer State Park / Wild Horse Sanctuary

6. Découvrir les squelettes fossilisés des mammouths

  • Payant ($)

Voilà une activité étonnante qui passionnera les amateurs d’archéologie ou de la préhistoire ! A proximité de la ville de Hot Springs, on peut visiter un site où ont été retrouvés les squelettes fossilisés de plus de 60 mammouths ! Les squelettes peuvent être observés dans leur position d’origine, alors que des fouilles sont toujours en cours !

Conseils & Infos pratiques

La visite de Mammoth Site est vraiment intéressante, même pour les non-anglophones. On commence par une petite vidéo expliquant comment autant de mammouths ont pu être découverts au même endroit. En fait, il s’agit d’un piège naturel, formé il y a plusieurs milliers d’années. Pour résumer, une cavité s’est effondrée avant d’être remplie d’eau. Les mammouths venaient s’y abreuver et chutaient dans le trou, sans pouvoir en ressortir à cause du sol trop fragile / boueux. Au fil des siècles, l’eau a été remplacée par de la terre, ensevelissant les corps des mammouths et facilitant leur fossilisation.

Pour la petite histoire, ce lieu a été découvert quand un entrepreneur a racheté le terrain afin d’y faire une construction. Les travaux ont alors révélé des restes de mammouths, et le propriétaire a rapidement compris l’importance historique de ce lieu et la nécessité de le préserver ! Aujourd’hui, on estime qu’environ 30% du site a pu être fouillé, et que des dizaines (centaines ?) de mammouths restent encore à découvrir.

Une visite guidée permet d’en apprendre plus sur les lieux et les travaux en cours, et on peut ensuite se balader librement pour observer les sites de fouilles. C’est assez étonnant de voir tous ces squelettes à proximité les uns des autres, et visibles comme à l’époque où les archéologues les ont découvert.

On vous recommande vraiment cette visite, d’autant que le site est situé à proximité du Custer State Park, un des plus beaux parcs naturels du Dakota du Sud (voir Top N°4 et 5).

Site officiel (en anglais) Mammoth Site

7. Faire une randonnée autour du Sylvan Lake et dans les Black Hills

  • Gratuit

Voici l’un des gros coups de cœur de notre voyage ! Un véritable havre de paix au beau milieu de la nature… Le Sylvan Lake se situe dans les Black Hills, sur la Needles Highway (voir Top N°5). C’est un endroit idéal pour se balader, et qui sert également de point de départ aux plus belles randonnées de la région.

Conseils & Infos pratiques

Le Sylvan Lake est idéalement situé au cœur des Black Hills. On vous conseille de prévoir quelques heures pour vous y balader et vous reposer. Nous y étions au printemps, et avons particulièrement aimé le calme du lieu. En été, il y a probablement un peu plus de monde mais il est possible de faire du kayak et de se baigner dans le lac. Chaque saison a donc ses avantages !

Une courte balade d’environ 2km permet de faire le tour du lac. Les paysages sont faits de roches, de sapins et d’arbustes. Le Sylvan Lake est également le point de départ de randonnées plus longues, réputées parmi les plus belles des Black Hills. Le sentier “Sunday Gulch Trail” (environ 6,3 km) permet de prolonger le plaisir et de s’aventurer plus bas dans les montagnes, lors d’un parcours assez aventureux ! Le sentier “Black Elk Peak Trail / Harney Peak Trail” (environ 11,5 km) permet quant à lui de rejoindre le sommet de la plus haute montagne du Dakota du Sud : Black Elk Peak (2 207 mètres).

Un autre sentier de randonnée est également très apprécié, celui de “Cathedral Spires Trail” (environ 2,6 km). Il est situé un peu plus loin que le Sylvan Lake, sur la route panoramique “Needles Highway“, et offre de superbes vues sur les “needles”, des formations rocheuses aux formes étonnantes.

8. Rejoindre le Wyoming pour admirer la Devils Tower

  • Payant ($)

La Devils Tower est une forme géologique incroyable, sorte d’immense tour naturelle s’élevant à plus de 264 mètres du sol ! C’est un décor étonnant, qui fut classé comme le tout premier “Monument National des Etats-Unis” en 1906. On triche d’ailleurs un peu puisque ce « monument » se trouve en fait au Wyoming… Mais comme il se situe à moins de 1h de route du Dakota du Sud, il serait dommage de ne pas en profiter !

Conseils & Infos pratiques

La Devils Tower a été aperçue dans le film Rencontres du troisième type de Steven Spielberg. C’est un site considéré comme sacré par les indiens, et on comprend pourquoi ! Sa formation serait due au refroidissement d’une chambre de magma, ensuite découverte et isolée par l’érosion du sol autour d’elle.

Une fois sur place, nous avons fait la balade la plus classique (“Tower Trail“), qui consiste à faire le tour de la Devils Tower sur environ 2 km. C’est une promenade agréable, qui permet de découvrir différents points de vue sur la tour et d’admirer un beau panorama sur la vallée ! Des randonnées plus longues sont également proposées, ainsi que la possibilité d’escalader le monument (à réserver aux personnes expérimentées, et à réserver en avance).

La Devils Tower ne se situe qu’à 1h de route de Spearfish, dans les Black Hills (l’une des plus belles régions du Dakota du Sud). En chemin, vous pouvez en profiter pour vous arrêter au “Vore Buffalo Jump” si l’histoire des indiens vous intéresse (voir « autres sites et activités »).

Site officiel (en anglais) Devils Tower

9. Partir sous terre : grottes de Wind Cave, Jewell Cave, mines d’or…

  • Payant ($)

Il n’y a pas qu’en surface que le Dakota du Sud propose de belles découvertes ! En partant sous terre, on peut explorer deux des plus longues grottes du monde : Wind Cave et Jewell Cave. Des mines d’or du XIX et XXe siècle peuvent également être visitées, pour revivre cette époque où creuser la terre était parfois le meilleur chemin vers la richesse !

Conseils & Infos pratiques

On a peu de conseils à partager sur ces visites, car nous ne les avons malheureusement pas effectuées… Les grottes de Wind Cave et Jewell Cave sont néanmoins très réputées et font partie des 10 plus longues grottes du monde ! Preuve de leur intérêt, la grotte de Wind Cave est classée Parc National par le gouvernement américain tandis que Jewell Cave est classée Monument National. Les deux grottes sont semble-t-il assez différentes l’une de l’autre, et méritent toutes deux d’être visitées. Il n’est pas possible de visiter soi-même ces grottes, et seules les visites guidées en compagnie d’un ranger sont autorisées. Les visites de Jewell Cave doivent être réservées en avance tandis que celles de Wind Cave fonctionnent sur le système du « premier arrivé, premier servi ».

Il existe d’autres grottes dans le Dakota du Sud (Rushmore Cave, Black Hills Caverns, Wonderland Caves, etc.), mais leur intérêt nous semble beaucoup plus limité !

Concernant les mines d’or, nous n’en avons pas visitées dans le Dakota du Sud, car nous avions déjà visité une mine quelques jours plus tôt, dans le Colorado ! Il s’agissait de la mine Mollie Kathleen Gold Mine, qu’on vous recommande si vous passez quelques jours du côté de Colorado Springs. Les visites de mines sont généralement axées sur le côté historique, avec de nombreuses informations (en anglais) sur les conditions de travail des mineurs il y a un peu plus de 100 ans.

Les deux mines d’or les plus réputées du Dakota du Sud sont Big Thunder Gold Mine (située à proximité du Mont Rushmore) et Broken Boot Gold Mine (située à proximité de Deadwood). Si vous y faites un tour, n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé !

Sites officiels (en anglais) Wind Cave / Jewell Cave / Big Thunder Gold Mine / Broken Boot Gold Mine

10. Partager la vie des cowboys : dormir dans un ranch, voir un rodéo…

  • Payant ($$)

Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, le Dakota du Sud a toujours été un état de cow-boy ! On croise du bétail sur chaque terrain et l’agriculture reste l’une des principales sources de revenus. C’est donc l’occasion de découvrir la vie des cow-boys, et pourquoi pas de passer une nuit dans un ranch ou bien de voir un rodéo ?

Conseils & Infos pratiques

En parcourant les routes du Dakota du Sud, vous verrez forcément d’immenses troupeaux au bord des routes. La plupart des fermes à qui appartiennent ces troupeaux ne peuvent pas être visitées, mais il existe quelques exceptions ! Les ranchs ouvrant leur portes aux visiteurs sont appelés « Dude Ranch » en anglais. Ce sont des lieux où les employés travaillent normalement, mais où les visiteurs peuvent assister à certains travaux ou bien participer à des activités (balades à cheval, lancer de lasso, etc.). Plus le ranch est authentique, plus l’expérience est enrichissante ! Les ranchs les plus réputés du Dakota du Sud sont le Ghost Canyon Dude Ranch, le Triple R Ranch ou bien encore le Circle View Guest Ranch. N’hésitez pas à nous recommander d’autres lieux de ce type si vous en connaissez !

De notre côté, nous n’avons pas eu la chance de dormir dans un ranch du Dakota, mais avons pu le faire dans le Wyoming (un état voisin). Nous avions passé une nuit dans un ranch du côté de Cody (à proximité du parc Yellowstone) et une autre dans un ranch de Fort Laramie. Si vous passez à proximité de cette ville (idéalement située entre Denver et les Black Hills / le Dakota du Sud), on vous recommande vraiment cet endroit ! Les propriétaires sont adorables et il est possible de dormir dans une cabane de colon, un chariot aménagé ou un… tipi ! Ce fut une super expérience que nous avons vraiment adoré !

Si ce qui vous intéresse le plus, ce sont les rodéos, autant vous dire qu’il vaut mieux s’organiser à l’avance ! Il n’y a pas de rodéo tous les soirs et dans toutes les villes, et il faut donc prévoir où aller si ce spectacle vous intéresse. Nous n’avons pas vu de rodéo lors de notre voyage effectué en mai, car la plupart ont lieu durant l’été. Pour vous aider, les lieux et dates des prochains rodéos dans le Dakota du Sud sont indiqués dans un lien ci-dessous.

Infos supplémentaires & Sites officiels (en anglais) : Planning des rodéosGhost Canyon Dude Ranch / Triple R Ranch / Circle View Guest Ranch / Fort Laramie Bed and Breakfast

Que faire dans le Dakota du Sud ? Autres sites et activités

En plus des activités présentées dans notre TOP 10, vous cherchez d’autres idées pour savoir que faire lors de votre voyage dans le Dakota du Sud ? Voici donc une sélection d’autres sites et attractions à visiter :

  • Drugstore de Wall (région des Badlands) : il s’agit à la base d’une simple boutique située au bord de la route, qui devint très populaire en proposant un verre d’eau gratuit à tous les voyageurs. Depuis, le lieu s’est transformé en immense magasin de souvenirs, dans un style très atypique (les animaux empaillés ornent les murs, les constructions sont en bois, etc.).  Il y en a pour tous les goûts : souvenirs, chapeaux, bottes, livres, etc. C’est un lieu très touristique mais plutôt cool.
  • Minutement Missile National Historic Site (région des Badlands) : ce site illustre l’histoire de la guerre Froide et a été construit à proximité de l’ancien champ de missiles nucléaires des Etats-Unis, caché dans les plaines du Dakota du Sud. Il est possible d’en apprendre plus sur cette histoire en visitant le Visitor Center (gratuit, mais avec des infos en anglais uniquement). On peut également visiter le poste de commandement de lancement des missiles (payant et à réserver en avance) et voir un silo à missile (gratuit).
  • Prairie Homestead (région des Badlands) : cette authentique maison de colons date de 1909. Il est possible de la visiter pour avoir une idée de la vie à cette époque. Elle est idéalement située à proximité de l’entrée ouest des Badlands. Si ce sujet vous intéresse, on vous recommande également la visite de « 1880 Town » (voir top N°3).
  • Sturgis (région des Black hills) : cette petite ville de 6 000 habitants est célèbre pour un événement s’y déroulant tous les ans au mois d’août : le Sturgis Motorcycle Rally. Pendant plusieurs jours, des concerts et des balades en motos (plus particulièrement en Harley Davidson) mettent la ville en ébullition. Plus de  500 000 personnes se rendent chaque année à ce festival !
  • Fleuve Missouri (centre du Dakota du Sud) : si vous vous aventurez jusqu’au centre de l’Etat, prenez le temps d’admirer les rives du fleuve Missouri. De nombreux loisirs et activités de plein air y sont proposés.
  • Vore Buffalo Jump (dans le Wyoming, entre les Black hills et la Devils Tower) : ce site naturel historique était utilisé par les indiens lors de leurs grandes chasses. Il s’agit en fait d’un grand trou naturel de 61 mètres de diamètre et de 12 mètres de profondeur. Les chasseurs entrainaient les bisons vers ce trou afin de provoquer une chute mortelle. Aucun massacre inutile n’était commis, les indiens s’efforçant de ne jamais tuer plus que nécessaire.

Liens utiles pour votre voyage dans le Dakota du Sud (en français)

Retrouvez l’itinéraire complet de notre voyage dans le Dakota du Sud (avec plein de conseils pour vous organiser) dans cet article : Visiter le Dakota du Sud en 5 jours

 Réserver un logement dans le Dakota du Sud : Booking (hôtels) / Airbnb (appartements)
 Réserver un vol jusqu’à Denver / Rapid City : Skyscanner
Réserver une voiture dans le Dakota du Sud : Carigami

Autres Tops 10 du site "Que Faire en Voyage"

Caro & Francois
Par Caro & Francois Mise à jour le 18 juillet, 2018
Nous sommes en couple depuis plus de 6 ans, et avons fondé le site en 2017 avec un ami. Nous avons voyagé ensemble dans plus de quarante pays et souhaitons partager avec vous nos expériences. N'hésitez pas à nous poser toutes vos questions dans les commentaires :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck
Que faire en Voyage,
c'est quoi ?

Sur ce site, nous cherchons à établir le TOP 10 des activités pour chaque grande destination touristique, après les avoir visitées. On ajoute plein de conseils et de photos de nos expériences !

De nouveaux TOPS 10 sont ajoutés régulièrement, alors n'hésitez pas à nous suivre, sur le site ou les réseaux sociaux :).

L'équipe QFEV