Istanbul - Top 10 activités
Que faire, que voir, que découvrir ?

Nos bons plans pour visiter Istanbul et découvrir toutes ses activités

Vous recherchez que faire à Istanbul ? Que voir et découvrir ? Il y a tellement de choses à faire et de sites à visiter dans la plus grande ville de Turquie ! Pour vous aider à ne rien manquer, nous présentons tous les incontournables : monuments et sites historiques, attractions et activités touristiques, quartiers à visiter, etc. Nous indiquons également une sélection d’hégerbements et divers bons plans. Bonne visite d’Istanbul . – Par Caro & François

Dans cet article, vous trouverez :

  Nous proposons des articles similaires sur d’autres destinations en Turquie :

  Déjà à Istanbul ou en train de préparer votre voyage ? Notre sélection d’hôtels et activités à réserver sur smartphone ou PC vous fera gagner du temps et de l’argent.

  Pas de rédaction par une intelligence artificielle ou de photos génériques, nos conseils sont authentiques.

Que faire à Istanbul - Top 10 visites et activités à découvrir

1. Flâner à pied dans les quartiers d’Istanbul : Sultanahmet, Balat, Beyoglu…

  • Durée conseillée : tout au long du séjour
  • Gratuit : balade libre dans Istanbul
  • Payant : visites guidées ($) – A réserver

Visiter Istanbul, c’est découvrir une ville géante, effervescente et multiculturelle. Au carrefour des mondes, elle propose un incroyable mélange entre l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient. Pour la découvrir, prenez le temps de vous balader et de vous perdre dans ses rues. Vous pourrez alors découvrir différents quartiers possédant chacun leur propre atmosphère : historique et touristique à Sultanahmet, moderne et vibrante à Beyoglu, authentique et colorée à Balat et Vefa, décontractée et populaire à Kadikoy… C’est presque comme si vous pouviez visiter plusieurs villes à la fois (une sorte de mélange entre Le Caire, Rome et Bangkok) ! Si vous voulez en apprendre plus sur l’incroyable histoire de cette ville, nous avons indiqué ci-dessous les meilleures visites guidées en français.

Conseils & Infos pratiques – Quelles sont les plus beaux quartiers d’Istanbul ? Où dormir dans la ville ?

Les quartiers d’Istanbul sont répartis sur trois rives distinctes. Pour les visiter, on vous invite avant tout à vous y perdre pour faire vos propres rencontres et découvertes. Voici cependant quelques indications sur ce à quoi vous pouvez vous attendre dans les principaux quartiers de la ville.

  • Rive Sud-Ouest (Europe) :
    • Sultanahmet (incontournable) : il s’agit du plus vieux quartier de la ville et c’est là que se trouvent les principaux monuments (Palais de Topkapi, Saint-Sophie, Mosquée Bleue…). C’est un quartier très touristique mais qui a su rester authentique. Avec de nombreux hôtels et restaurants et une animation constante, c’est un endroit idéal pour séjourner lors d’un court séjour.
    • Vefa et Eminönü (visite conseillée) : ces deux quartiers se trouvent au nord-ouest de Sultanahmet. Il proposent une atmosphère authentique et (un peu) plus tranquille. C’est là qu’on trouve la magnifique mosquée Süleymaniye.
    • Balat : ce petit quartier coloré est situé à l’ouest de Vefa. C’est un ancien quartier juif où l’on peut voir de nombreux bâtiments de toutes les couleurs. Cette particularité en a fait l’un des quartiers les plus visités d’Istanbul par les amateurs d’Instagram.
    • Fatih : aujourd’hui, Fatih est le nom donné à une zone administrative regroupant plusieurs quartiers de la rive européenne (dont le quartier historique de Sultanahmet). C’est également le nom d’un vieux quartier se trouvant à l’ouest de la rive européenne, au nord de Balat. Les habitants y portent les habits traditionnels et on y croise peu de visiteurs. Tous les mercredis, c’est là qu’a lieu l’un des plus grands marchés d’Istanbul. Nous étions quasiment les seuls touristes lorsque nous y sommes allés.
  • Rive Nord-Ouest (Europe)
    • Beyoglu et la Place Taksim (visite conseillée) : dans ce quartier moderne et pittoresque, vous trouverez la plus grande rue commerçante d’Istanbul : Istiklal. Entièrement piétonne (à l’exception de son vieux tramway qui la traverse du nord au sud), elle possède une architecture moderne, des bars et restaurants branchés et de nombreux magasins. Elle permet de rejoindre la place Taksim, une immense place très animée où viennent se réunir les locaux. Le quartier Beyoglu est également un bon endroit pour sortir en soirée.
    • Galata et Karakoy (visite conseillée) : la quartier de Galata est surtout intéressant pour ses deux monuments (le pont et la tour) dont on vous parle plus en détail au niveau du TOP N°6. Celui de Karakoy est situé juste à côté, sur les rives de la Corne d’Or et du Bosphore. C’est un quartier branché où l’on trouve de nombreux cafés, bars à chicha et œuvres de street art.
    • Bebek et Ortakoy : ces deux quartiers multiculturels proposent de belles promenades et une vie nocturne animée. Ils sont assez éloignés du centre historique d’Istanbul et se situent au nord de la ville.
  • Rive Est (Asie)
    • Kadikoy (visite conseillée) : ce quartier très populaire propose de superbes bars et restaurants branchés et à bas prix. Non loin, on peut aller se promener au bord du Bosphore pour profiter d’une belle balade. Pour en apprendre plus sur ce joli quartier de la rive asiatique, on vous invite à consulter le top N°8.

Pour avoir un bon aperçu de la vie à Istanbul, on vous conseille de vous balader au minimum dans les principaux quartiers de chaque rive : Sultanahmet (historique et touristique), Beyoglu (moderne et animé) et Kadikoy (populaire et agréable). Pour encore plus de dépaysement, le visite d’un quartier traditionnel peut également être intéressante.

Prix des meilleures visites guidées & Réservation facile en français :

Prix des transports & Réservation en français :

Où dormir à Istanbul ? Prix des hébergements & Réservation :

  Information importante sur les hôtels : essayez de réserver le plus tôt possible, vous disposerez ainsi des meilleurs choix, des meilleurs prix et des établissements les mieux notés. Pensez également à réserver votre hôtel AVANT votre arrivée en Turquie. Les offres du site booking.com (la référence pour la réservation d’hébergements touristiques) sont en effet inaccessibles une fois en Turquie (mais votre réservation sera toujours valable si elle a été effectuée à l’extérieur du pays).

Bon plan 2024 : évitez les prix élevés et réservez les meilleures activités à Istanbul

  L’économie en Turquie étant assez instable, on recommande de réserver certaines activités tandis que d’autres doivent plutôt être payées sur place. Les prix varient grandement en raison d’une forte inflation, ce qui complique les choses quand on cherche à comprendre le prix réel des attractions. Plusieurs visites sont ainsi vendues à des prix excessifs en ligne, comme le Palais de Topkapi, la Citerne Basilique ou le Palais de Dolmabahce . Pour ces visites, on vous conseille de payer votre entrée directement sur place ou de passer par une visite guidée. Si vous cherchez des tours guidés ou que vous souhaitez voir toutes les activités vendues à Istanbul, consultez les sites suivants :

  • Get Your Guide (excellente sélection d’offres facilement réservables)
  • Ceetiz (site français acceptant les paiements en chèques-vacances)
  • Viator (beaucoup d’offres dont de nombreuses excursions autour d’Istanbul)

  Parmis les offres à réserver en ligne, nous avons sélectionné celles vendues au bon prix et qui permettent d’économiser ou de gagner du temps. Nous les avons indiquées dans l’article, mais vous pouvez retrouver ci-dessous les plus populaires.

Activités les + demandées à Istanbul :

  1. Dîner-croisiere avec spectacle (réserver)
  2. Croisière en yacht sur le Bosphore (réserver)
  3. Spectacle de derviches tourneurs (réserver)
  4. Bain turc à Istanbul (réserver)

Visites & services touristiques les + demandés :

  1. Billet Sainte Sophie + audioguide FR (réserver)
  2. Transfert aéroport pratique (réserver)
  3. Istanbul Welcome Card (réserver)
  4. Visite GRATUITE d’Istanbul en anglais (réserver)

[ Retrouvez dans notre article plus de détails sur chaque activité ainsi que des offres alternatives ]

    Retrouvez plein d’autres bons plans à la fin de cet article (agence de voyage, chèques-vacances, transferts aéroport, billets d’avion, location de voiture, hébergements, etc.)

2. Visiter les plus belles mosquées d’Istanbul : Sainte-Sophie, Mosquée Bleue, Süleymaniye

  • Durée conseillée : 30 mn à 1h par mosquée
  • Gratuit : Mosquées Bleue et Süleymaniye
  • Payant : Sainte-Sophie ($) – A réserver

Istanbul possède une incroyable richesse culturelle, façonnée au travers des siècles. D’abord capitale de l’Empire Byzantin, elle fut conquise en 1453 par les ottomans. Constantinople (le nom d’Istanbul à cette époque) devint alors l’une des nouvelles places fortes de l’Islam. Certaines des plus belles mosquées au monde y furent construites, telles que la magnifique Mosquée Bleue ou l’impressionnante Mosquée Süleymaniye. Plus incroyable encore, l’immense Basilique Sainte-Sophie, construite au IVe siècle par l’Empire Byzantin, a été transformée en mosquée et présente aujourd’hui un mélange architectural absolument unique au monde. Ces mosquées, ainsi que les quartiers historiques dans lesquels elles se trouvent, sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elles peuvent être visitées gratuitement (sauf Sainte-Sophie), aussi bien par des musulmans que des non-musulmans.

Conseils & Infos pratiques – Quelles sont les plus belles mosquées d’Istanbul ? Comment les visiter ?

Avec la Mosquée Cheikh Zayed à Abu Dhabi, les mosquées d’Istanbul font partie des plus belles que nous ayons pu voir à travers le monde. Ce sont des lieux de culte actifs où il convient de respecter un comportement adapté. Une tenue correcte est exigée et elle doit couvrir les épaules et les genoux des femmes comme des hommes. Il est également demandé aux femmes de se couvrir la tête, on vous conseille donc d’avoir toujours un foulard à portée de main pour ces visites. Enfin, notez que les mosquées ferment leurs portes aux touristes durant la nuit et les heures de prière.

Parmi les nombreuses mosquées présentes à Istanbul, on vous conseille d’en visiter trois en particulier :

  • Sainte-Sophie (Hagia Sophia) : c’est le monument le plus emblématique d’Istanbul. Construite au IVe siècle avant d’être agrandie au VIe siècle, elle fut à l’origine une basilique chrétienne. Après la chute de Constantinople en 1453, elle fut transformée en mosquée avant de devenir un musée en 1934. Ce n’est que depuis 2020 qu’elle a retrouvé son statut de mosquée. La visite reste néanmoins possible en dehors des heures de prières. L’architecture est absolument incroyable et mélange les styles de différentes époques et religions. Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de ce monument, vous pouvez réserver une visite guidée (cela vous permettra aussi d’éviter la file d’attente à l’entrée, parfois longue de plusieurs heures). Après des années de gratuité, notez également que l’entrée est désormais payante.
  • Mosquée Bleue (Mosquée Sultanahmet) : construite au XVIIe siècle, cette mosquée se trouve dans le célèbre quartier historique de Sultanahmet, à proximité de Sainte-Sophie et du Palais de Topkapi. C’est un édifice superbe présentant une caractéristique unique : ses murs intérieurs sont presque entièrement recouverts de céramique bleue. Cette particularité a fait la renommée de la mosquée bleue, aujourd’hui considérée comme l’une des plus belles au monde.
  • Mosquée Süleymaniye : construite au XVIe siècle et située à proximité du Bazar Egyptien, cette immense mosquée présente elle aussi une superbe architecture. Autour de la mosquée, on trouve un joli jardin ainsi qu’une terrasse panoramique offrant une belle vue sur la ville et le fleuve du Bosphore.

Ces trois mosquées sont à nos yeux les plus belles et les plus emblématiques d’Istanbul. Si vous souhaitez en visiter d’autres, nous vous invitons à consulter notre rubrique « Autres sites à voir et visiter / autres activités à faire à Istanbul » à la fin de cet article.

Prix des visites & Réservation facile en français

  • E-billet Basilique Sainte Sophie – Coupe-file + Audioguide en français (l’entrée à cette mosquée est désormais payante. Des billets sont en vente sur place après une (très) longue file d’attente. Pour quelques euros de plus, le billet en ligne vous permettra d’accéder directement à l’entrée et de profiter d’un guide audio en français)
  • La visite de la Mosquée Bleue et de la Mosquée Süleymaniye est gratuite.

3. Visiter les deux principaux Palais Ottomans d’Istanbul : Topkapi et Dolmabahce

  • Durée conseillée : 1h30 à 3h par palais
  • Payant ($) – Paiement sur place

Istanbul possède de nombreux palais, construits pour la plupart durant le règne des différents sultans qui se sont succédés à la tête de l’Empire Ottoman. Parmi eux, deux palais ressortent clairement du lot et font partie des visites incontournables. Le plus célèbre est le Palais de Topkapi, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et construit au XVe siècle. Protégé par 5 km de remparts, il se situe dans le quartier historique de Sultanahmet. Il propose une superbe architecture orientale et permet de découvrir les trésors, costumes, armes et ustensiles de l’Empire Ottoman. Le second palais à ne pas manquer est celui de Dolmabahce. Construit beaucoup plus tard au milieu du XIXe siècle, c’est le plus grand palais du pays. Il fut utilisé comme lieu de résidence des sultans durant de nombreuses années. C’est également là que mourut Atatürk, le « père » de la nation turque que nous connaissons aujourd’hui. Les deux visites sont complémentaires et devraient ravir les passionnés d’histoire et d’architecture !

Conseils & Infos pratiques – Quels sont les plus beaux palais d’Istanbul ? Comment les visiter ?

Voici quelques informations supplémentaires sur les deux principaux palais ottomans d’Istanbul :

  • Palais de Topkapi : c’est sans aucun doute le palais le plus célèbre d’Istanbul. Situé au cœur du Sultanahmet, à quelques pas de la Mosquée Bleue et de Sainte-Sophie, c’est un monument imposant qui couvre une grande surface. La visite du Palais de Topkapi est assez décousue puisqu’on y trouve un enchaînement de petites salles et bâtiments indépendants répartis dans d’immenses jardins. C’est une balade agréable à faire par beau temps puisqu’on repasse régulièrement dehors. Sur place, on peut découvrir la superbe architecture de l’époque ottomane ainsi que des collections très intéressantes (armes des sultans et de leurs soldats, reliques sacrées de l’Islam, costumes, trésors de l’empire ottoman, etc.). La billet d’entrée inclut également l’accès à l’Eglise Sainte-Irène datant du IVe siècle. Pour visiter le harem du palais, il faut cependant payer un supplément. Attention, le Palais de Topkapi est l’un des sites les plus visités d’Istanbul ! Pour éviter les longues files d’attente à l’entrée (parfois longues de plusieurs heures), on vous conseille de venir tôt le matin dès l’ouverture ou bien de participer à une visite guidée (elles incluent une entrée rapide sans file d’attente).
  • Palais de Dolmabahce : ce superbe palais construit au XIXe siècle se trouve sur les rives du Bosphore. C’est un bâtiment immense mêlant différentes architectures (baroque, néoclassique, ottomane…) . Il se visite facilement puisqu’un parcours a été aménagé, permettant aux visiteurs de passer d’une pièce à l’autre. A titre personnel, nous avons eu un coup de cœur pour le magnifique escalier de cristal ainsi que pour la gigantesque salle qu’on peut voir à la fin de la visite (les photos à l’intérieur du palais étaient malheureusement interdites). Si vous souhaitez compléter votre visite, vous pouvez également payer un supplément pour accéder au harem. Dans ce bâtiment voisin du palais, on peut voir les salles et appartements où vivaient les femmes et les mères des différent sultans qui se sont succédés au pouvoir. Cette visite complémentaire n’est pas indispensable mais elle reste intéressante et permet de découvrir un aspect plus intime de la vie des sultans (les chambres et quelques costumes sont visibles, tandis que la visite du palais principal se concentre principalement sur les salles publiques).

Si vous êtes passionné par les palais, sachez que vous pouvez également visiter ceux de Cirigan, Yldiz ou Beylerbeyi par exemple. Si au contraire vous souhaitez limiter vos visites, sachez que les palais de Topkapi et Dolmabahce sont assez complémentaires et représentent deux époques différentes.

Informations concernant le prix de cette activité à Istanbul : 

  • On vous déconseille d’acheter des billets en ligne pour ces deux attractions. Des frais de dossiers excessifs étant appliqués, il faut mieux faire la queue à l’entrée et payer un prix bien plus bas.

Economisez avec un pass : des pass touristiques donnent accès à prix réduit à différentes activités d’Istanbul. Retrouvez nos explications pour choisir le meilleur pass et économiser (à la fin de cet article).

4. Faire une croisière sur le Bosphore et admirer de nombreux monuments depuis les eaux

  • Durée conseillée : 1h à 3h
  • Payant ($ ou $$) – Réservation conseillée

Après avoir visité les principaux monuments d’Istanbul et flâné dans ses rues, ne manquez pas sa découverte depuis les eaux ! La plus grande ville de Turquie est en effet coupée en deux par l’immense détroit du Bosphore qui marque la séparation entre l’Europe et l’Asie. En naviguant sur le détroit, vous vous trouverez donc entre deux continents ! Les panoramas sont superbes et permettent d’observer les nombreux monuments construits le long des rives (forteresse de Rumeli, palais, immenses ponts…). Plusieurs types de croisière sont proposés pour convenir à tous les budgets. Les croisières en bateaux touristiques ou en ferry permettent de naviguer à petit prix. Les tours en yacht offrent quant à eux la plus belle expérience possible avec des vues privilégiées et un confort optimal (c’est d’ailleurs l’une des activités que nous avons préférées à Istanbul) ! Enfin, les croisières de nuit proposent des dîners et des spectacles à bord lors d’une belle soirée de divertissements.

Conseils & Infos pratiques – Quelles sont les meilleures croisières à Istanbul ? Où réserver ?

Voici quelques propositions pour naviguer sur le Bosphore :

  • Traversée en ferry sur un vapur entre la rive européenne et asiatique : si vous avez prévu de visiter la rive asiatique (voir top N°8), vous pourrez vous y rendre en ferry. Cette option ne coûte quasiment rien mais il ne s’agit pas d’un tour panoramique, la bateau se contente d’aller d’un embarcadère à l’autre le plus rapidement possible. Paiement directement sur place.
  • Croisière en yacht (notre choix numéro 1 pour passer un bon moment) : pour profiter au mieux d’une balade sur le Bosphore, les croisières en yacht sont clairement le meilleur choix. Elles coûtent évidemment plus chères que les croisières à bord des gros bateaux touristiques, mais l’expérience est vraiment différente. Pour notre balade, on a choisi bateau hyper confortable avec un nombre de voyageurs limité et un prix raisonnable (voir lien ci-dessous – c’est l’une des compagnies les plus réputées d’Istanbul). Cela permet de garantir une belle expérience et une vue dégagée pour tous les passagers. Le yacht effectue une boucle assez complète qui permet d’observer les principaux monuments durant 2h environ (forteresse de Rumeli, différents ponts, palais de Dolmabahce et Beylerbeyi, Tour de Léandre, Corne d’Or…). La croisière est proposée au coucher du soleil. Elle permet donc de voir les monuments de jours, de profiter des couleurs du crépuscule et de voir ensuite la ville s’illuminer. C’est vraiment le top du top et c’est à nos yeux l’une des meilleures activités à faire à Istanbul ! On recommande à 100%.
  • Croisière de nuit avec dîner et / ou spectacle (pas cher et très populaire) : les yachts et les bateaux touristiques proposent également des croisières de nuit. Dans ces cas-là, un dîner est servi à bord, les rives sont moins facilement observables qu’en plein jour mais vous pouvez voir les monuments illuminés. Les dîners-croisières en yacht offrent une ambiance calme et intimiste tandis que les grands bateaux touristiques proposent des spectacles à bord et une ambiance animée (danse traditionnelle, danse du ventre, etc.).
  • Croisière en bateau touristique (pour les petits budgets): ces croisières effectuent un circuit à peu près similaire mais à bord de gros bateaux qui peuvent accueillir plus de 100 passagers. Si vous désirez avant tout voir les monuments depuis les eaux, ça peut être une option intéressante puisque les prix sont très bas. Si vous recherchez plutôt à passer un bon moment, on vous conseille tout de même de dépenser un peu plus et d’opter pour la croisière en yacht ou le dîner-croisière, c’est beaucoup plus agréable.
  • Croisière longues jusqu’à la Mer Noire : vous pouvez prolonger votre temps de croisière en vous rendant jusqu’à la Mer Noire à près de 40 km au nord d’Istanbul. Alors que les croisières classiques durent 2h environ, il faudra prévoir une journée entière pour les croisières jusqu’à la Mer Noire. Différentes escales seront proposées et vous permettront d’explorer les environs et de vous baigner.

Prix des meilleures croisières & Réservation facile en français :

5. Se perdre entre les stands du Grand Bazar et du Bazar égyptien

  • Durée conseillée : quelques heures
  • Gratuit : visite des bazars
  • Payant : achats de produits locaux ($)

Voici une autre activité incontournable à Istanbul : la découverte de ses célèbres bazars où sont exposés des milliers de produits de toutes sortes. Contrairement à ce que leur nom pourrait indiquer, les bazars sont des lieux couverts bien ordonnés. Ils proposent des stands numérotés qui sont toujours les mêmes tout au long de l’année (à la différence des marchés éphémères qui prennent place dans les rues). Le plus célèbre d’entre eux est le Grand Bazar, où il est facile de se perdre en raison de son immensité et du dédale de ruelles qui le composent. On y trouve des milliers de produits adressés aussi bien aux touristes qu’aux locaux (souvenirs, vêtements, lumières, tapis, bijoux…). Plus petit, le Bazar Egyptien (Misir Carcisi) propose quant à lui principalement des épices, des pâtisseries et des aliments de toutes les couleurs (d’où son surnom de bazar aux épices).

Conseils & Infos pratiques – Comment visiter le Grand Bazar et le Bazar Egyptien à Istanbul ?

Le Bazar Egyptien se trouve à proximité du pont de Galata et de la Mosquée de Süleymaniye. Il est donc facile d’enchaîner ces différentes visites à pied. Le lieu est toujours grouillant de monde avec des stands répartis le long de grandes allées (impossible de s’y perdre).

Le Grand Bazar est beaucoup plus grand et bien que les stands y soient numérotés, il est facile de s’y perdre. A vrai dire, on ne savait plus vraiment si nous étions déjà passés par telle ou telle ruelle ou si c’était la première fois… Mais c’est aussi ce qui fait le charme du lieu : chaque visiteur aura un parcours unique et des découvertes différentes ! Le Grand Bazar se trouve à proximité du Bazar Egyptien et des grands monuments du quartier historique de Sultanahmet (Saint-Sophie, Palais de Topkapi…).

6. Traverser le Pont de Galata et monter au sommet de la tour du même nom

  • Durée conseillée : quelques heures
  • Gratuit : balade dans le quartier
  • Payant : visite de la tour de Galata ($) – Paiement sur place

En plus de ses rues animées, le quartier de Galata propose deux attractions incontournables aux voyageurs. Tout d’abord, le Pont de Galata relie la rive sud européenne à la rive nord européenne. C’est un lieu plein de vie où se rencontrent chaque jour des centaines de pêcheurs à la ligne, de jour comme de nuit ! On peut traverser le pont à pied et en profiter pour déguster du poisson sous toutes ses formes, le repas le plus typique étant le sandwich au poisson (qu’on a trouvé vraiment bon). Non loin de là, vous pourrez monter à pied (les rues sont en pente) jusqu’à la superbe Tour de Galata datant du XIVe siècle. En plus de son importance historique (la tour était chargée de surveiller les environs pour protéger d’éventuelles attaques), le monument propose une superbe vue panoramique depuis son sommet.

Conseils & Infos pratiques – Comment visiter le quartier de Galata et ses attractions ?

Le Pont de Galata est un pont routier qui peut être traversé par les piétons à deux niveaux. Au niveau de la route, vous marcherez à côté des pêcheurs à la ligne et profiterez d’un peu de hauteur pour observer la Corne d’Or (le nom donné à cette partie du Bosphore et de son affluent). Un autre passage a été aménagé sous le pont et vous permet de marcher au plus proche de l’eau sans être dérangé par les véhicules. De nombreux restaurants sont présents à ce niveau et proposent des plats à base de de poisson. Pour un repas plus local et authentique, on vous conseille néanmoins les petits bateaux amarrés sur les rives aux extrémités du pont. Ils proposent de délicieux sandwichs au maquereau grillés sur place et vendus à bas prix.

Après cette visite du pont, on vous conseille de traverser le quartier pour rejoindre la Tour de Galata située en hauteur. Lors de notre dernière visite, une épaisse brume était présente et la visibilité était donc limitée depuis le sommet (voir photos). Même dans ces conditions, on recommande l’expérience puisque la tour est belle et que la vue était quand même sympa. Si vous avez la chance de pouvoir la visiter par beau temps, l’expérience n’en sera que meilleure ! Vous profiterez d’un panorama à 360° sur les 3 rives d’Istanbul et sur ses superbes mosquées qui se dessinent à l’horizon.

7. Découvrir la Citerne Basilique (Palais Englouti) et ses 336 colonnes

  • Durée conseillée : 1h environ
  • Payant ($) – Paiement sur place

Aussi connue sous le nom de Palais Englouti ou de Yerebatan Sarnıcı, la Citerne Basilique est une magnifique citerne qu’on trouve dans les souterrains d’Istanbul. Construite au VI par l’Empire Byzantin, cette immense réserve avait pour but de stocker l’eau avant les périodes estivales ou d’éventuels sièges de la ville. Longue de plus de 138 mètres, c’est la plus grande citerne d’Istanbul. Ce qui en fait sa particularité, ce sont ses magnifiques colonnes de 8 mètres de haut, réparties de manière très ordonnée sur 12 rangées de 28 colonnes chacune (pour un total de 336 colonnes). L’eau toujours présente sur le sol ainsi que l’éclairage donne à cet ensemble architectural un véritable charme. La beauté du lieu a d’ailleurs servi de décors au films Bons Baisers de Russie avec Sean Connery et Inferno avec Tom Hanks.

Conseils & Infos pratiques – Peut-on visiter d’autres citernes anciennes à Istanbul ?

La Citerne 1001 est également ouverte aux visites, mais les retours sont plutôt négatifs (à priori l’architecture est bien moins intéressante, plusieurs guides sur place nous l’ont confirmé). Nous n’avons donc pas tenté l’expérience.

Infos complémentaires : Yerebatan Sarnici – Site officiel en anglais (le site n’est pas pratique. On vous conseille d’acheter vos billets directement sur place)
Economisez avec un pass : des pass touristiques donnent accès à prix réduit à différentes activités d’Istanbul. Retrouvez nos explications pour choisir le meilleur pass et économiser (à la fin de cet article).

8. Visiter la rive asiatique d’Istanbul en se baladant dans le quartier de Kadikoy

  • Durée conseillée : quelques heures
  • Gratuit (sauf le transport jusqu’à la rive)

A la base moins touristique, la rive asiatique d’Istanbul devient de plus en plus populaire d’année en année. C’est la seule ville au monde située sur deux continents, il serait donc dommage de ne pas profiter de cette particularité ! En dehors de la jolie gare d’Haydarpaşa, il n’y a pas vraiment de monuments incontournables à visiter de ce côté du Bosphore. On vient surtout y découvrir une autre atmosphère et profiter de l’ambiance des bars et restaurants du quartier de Kadikoy. C’est également le meilleur endroit d’Istanbul pour marcher au bord de l’eau. Une longue promenade a en effet été aménagée le long du détroit et permet de se balader en toute tranquillité au milieu des habitants et des chats (qui adorent cet endroit).

Conseils & Infos pratiques – Comment visiter la rive asiatique d’Istanbul ? Que faire sur place ?

Pour vous rendre sur la rive asiatique, vous pouvez emprunter un ferry depuis la rive européenne ou bien le métro qui passe sous le Bosphore. Dans les deux cas les prix sont similaires et très bas (les ferrys sont considérés comme des transports en commun au même titre que les bus, tramways et métros). Une fois sur place, vous pouvez visiter à pied le quartier de Kadikoy jusqu’à rejoindre celui de Moda plus au sud. Vous pourrez alors vous balader au bord du Bosphore avant de revenir à votre point de départ (c’est en tout cas l’itinéraire que nous avons choisi et c’était une belle balade).

Nous avons beaucoup aimé passer un peu de temps sur la rive asiatique. Sans savoir vraiment l’expliquer, l’ambiance est assez différente de la rive européenne. On y croise une population jeune et multiculturelle. Les rues y sont très animées, notamment grâce aux nombreux bars et petits restaurants proposant des plats locaux à des prix imbattables. En bref, ce n’est pas un site que l’on visite pour trouver des choses à faire, mais simplement pour prendre le temps de s’y balader ou de prendre un verre !

9. Voir un spectacle de derviches tourneurs ou de danses traditionnelles

  • Durée conseillée : environ 1h en soirée
  • Payant ($) – Réservation indispensable

Si vous cherchez quoi faire à Istanbul en soirée, vous aurez l’embarras du choix ! En plus de sa vie nocturne et de ses rues animées, on vous encourage à assister à des spectacles uniques en leur genre. Si vous souhaitez vivre une expérience culturelle forte, vous pouvez voir un spectacle de derviches tourneurs. Il s’agit d’ailleurs plus d’une cérémonie que d’un spectacle, puisque ses acteurs y performent un acte religieux durant lequel ils entrent dans un état proche de la transe. C’est une expérience unique que vous ne pourrez vivre qu’en Turquie (on vous indique ci-dessous où voir les spectacles authentiques et éviter les attrape touristes) ! Dans un style plus classique mais tout aussi intéressant, vous pouvez voir un spectacle proposant différentes danses traditionnelles de Turquie. Dans tous les cas, vous devriez passer une soirée belle et dépaysante.

Conseils & Infos pratiques – Comment voir les meilleurs spectacles à Istanbul ? Où réserver ?

Voici quelques informations supplémentaires sur les deux principaux spectacles qu’on vous conseille à Istanbul :

  • Derviches tourneurs : vous avez probablement déjà vu cette image d’hommes habillés en blanc et tournant sur eux-mêmes en faisant tournoyer leur habillement. Il s’agit des derviches tourneurs de l’Ordre Mevlevi, un courant de l’Islam né en Turquie il y a plus de 700 ans. Le spectacle proposé par ces hommes est donc avant tout un rituel religieux visant à les rapprocher au plus près de ce qu’il considèrent être la perfection spirituelle (on simplifie au maximum, le concept global est beaucoup plus complexe). Il faut bien faire la différence entre la véritable cérémonie des derviches tourneurs et la simple danse que vous pourrez parfois observer dans un cadre touristique. Ce sont vraiment deux expériences différentes.
    Si l’aspect culturel et authentique des derviches tourneurs vous intéresse, on vous recommande donc avant tout le spectacle proposé par le centre culturel Hadjapasha, l’un de plus réputés de la ville. C’est là que nous avons pu voir ce spectacle hypnotique et envoûtant, où les derviches tournent sur place au son des chants de prières. Il est demandé de ne pas applaudir, ce qui rend l’ambiance encore plus particulière. Ne vous attendez donc pas à du grand spectacle et à un rythme trépidant, il s’agit avant tout  d’une expérience unique, intimiste et authentique. Pour garantir cette atmosphère, la salle est toute petite. Le spectacle est donc rapidement complet et nécessite d’être réservé en avance (voir lien ci-dessous).
  • Spectacles de danses traditionnelles : nous n’avions pas envie de faire des activités tous les soirs à Istanbul, nous avons donc choisi de voir les derviches tourneurs plutôt que ces spectacles. Néanmoins les avis sont très positifs et on vous recommande donc cette option si ce genre de show vous intéresse. Pour un spectacle de qualité, on vous conseille une fois encore la représentation proposée par le centre culturel Hadjapasha (voir lien ci-dessous). Ce site est réputé pour offrir un spectacle authentique et respectueux des traditions tout en l’adaptant au public. Dans un style plus touristique, vous pouvez aussi assister à ce type de danses lors d’un dîner croisière sur le Bosphore (voir top N°4).

Prix des meilleurs spectacles & Réservation facile en français :

10. Se détendre lors d’un bain Turc : hammam, gommage, soin moussant et massage

  • Durée conseillée : 1h à 2h
  • Payant ($) – Réservation conseillée

Le bain turc est une véritable tradition locale. Il s’agit d’un soin pour le corps que pratiquent régulièrement les locaux et qu’on vous invite donc à découvrir. Dans un premier temps, on patiente dans un hammam pour se détendre et préparer sa peau. Ensuite, le masseur procède à un gommage du corps avant de le recouvrir entièrement de mousse.  On ressort avec une peau douce et détendue, parfaitement régénérée après des jours de visites à Istanbul !

Conseils & Infos pratiques – Comment se déroule un bain turc ? Quels sont les meilleurs établissements ?

Les bains turcs ne coûtent pas très chers, en tout cas bien moins que des soins similaires ailleurs en Europe. Pour bien compléter cette expérience, on vous conseille d’ajouter un massage aux huiles (qui sera effectué après le hammam, gommage et soin moussant). C’est la combinaison parfaite pour se sentir complétement détendu à la fin de la séance ! On trouve des établissements un peu partout à Istanbul. Parmi les plus réputés, on peut citer le Aga Hamami, le Hammam de Cagaloglu ou bien celui de Cemberlitas.

De notre côté, nous avons opté pour l’établissement mixte de Aga Hamami situé sur la rive nord-européenne. Les soins y sont de grande qualité, mais les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs. Pour un budget plus abordable, nous avons listé ci-dessous d’autres établissements avec d’excellents avis clients. On vous conseille vraiment de réserver en avance à un horaire précis, car de nombreux établissements sont complets et refusent l’entrée si on se présente directement sur place (ou alors on peut vous demander d’attendre plusieurs heures en restant sur place, ce qui n’est vraiment pas pratique).

Prix de cette activité à Istanbul & Réservation facile en français :

Autres sites à voir et visiter / autres activités à faire à Istanbul

En plus des lieux et activités présentés dans ce TOP 10, vous cherchez d’autres choses à voir et à faire à Istanbul ? Voici donc une sélection d’autres visites qui pourraient vous intéresser :

  • Partir à la découverte de la Cappadoce durant quelques jours : vous pouvez consulter notre article dédié pour savoir quoi faire en Cappadoce. Avec ses incroyables formations rocheuses, ses vols en montgolfière inoubliables et ses maisons creusées dans la roche, cette région est l’une des plus belles de Turquie. Vous pouvez parfaitement vous rendre sur place par vos propre moyens (bus, avion ou voiture de location) et ensuite organiser votre séjour. Si vous préférez, il existe aussi des excursions tout compris qui se chargeront de tout organiser pour vous (hôtels, avion, activités sur place…). Si vous avez un peu de temps pour prolonger votre séjour en Turquie, on vous conseille vraiment d’en profiter pour visiter la Cappadoce, que ce soit par vos propres moyens ou durant l’une de ces excursions guidées. Prix de l’activité & Réservation en français :
  • Visiter les Iles des Princes en une journée : cet archipel de 10 îles est situé dans la mer de Marmara au sud-est d’Istanbul. On peut facilement s’y rendre en bateau pour y passer la journée. Sur Büyükada, la plus grande île de l’archipel, vous pourrez voir de nombreux bâtiments de l’époque Ottomane et découvrir une ambiance totalement différente d’Istanbul. C’est une visite très sympa si vous cherchez à sortir d’Istanbul le temps d’une journée. Prix de l’activité & Réservation en français :
  • Voir un match de foot : vous pouvez profiter de votre séjour à Istanbul pour assister aux matchs des équipes locales : Besiktas, Fenerbahce ou Galatasaray.  Prix de l’activité & Réservation :
  • Prendre un thé à l’Hôtel Pera Palas : cet hôtel du XIXe siècle fut construit pour accueillir les passagers de l’Orient Express. C’est l’un des hôtels de luxe les plus célèbres au monde et c’est également là qu’Agatha Christie aurait écrit son célèbre roman Le Crime de l’Orient Express.
  • Se balader à Gulhane Park ou à Ermigan Park : ce joli parc se trouve à côté des remparts du Palais de Topkapi. C’est un endroit agréable pour se promener lors de votre découverte des monuments du quartier de Sultanahmet. Si vous aimez ce type de balade, vous pouvez aussi rejoindre le parc de Ermigan situé à environ 15 km au nord. C’est un lieu magnifique et coloré, véritable havre de paix à proximité d’Istanbul et de son animation constante.

Si vous cherchez quoi faire avec des enfants à Istanbul, que vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire de la ville ou que vous cherchez à faire un maximum d’activité durant votre séjour, il existe encore de nombreux lieux que vous pouvez visiter. Voici donc quelques idées supplémentaires classées par thématiques.

  • Attractions touristiques familiales :
    • Tour TV de Camlica (immense tour de 365 mètres de haut offrant une terrasse d’observation pour admirer l’horizon)
    • Miniaturk (représentation miniature des plus beaux monuments et sites de Turquie)
    • Madame Tussauds (statues de cire des plus grandes stars turques et internationales)
    • Aquarium d’Istanbul
  • Musées d’Istanbul :
    • Musée Archéologique
    • Musées des Arts turcs et Islamiques
    • Musée Rahmi M. Koc (grande exposition d’automobiles de collection)
    • Musée Istanbul Modern (expositions d’art moderne)
  • Autres mosquées :
    • Mosquée de Camlica (la plus grande mosquée de Turquie, située sur la rive asiatique)
    • Grande Mosquée Mecidiye (également appellée Mosquée Ortakoy)
    • Mosquée Büyük Mecidiye
    • Mosquée / Musée Saint-Sauveur-In-Chora (ancienne église reconvertie en musée puis en mosquée. On peut y voir de superbes fresques)
  • Autres palais et Monuments historiques :
    • Palais Cirigan
    • Palais Beylerbeyi
    • Palais Yildiz
    • Eglise Bulgare Saint-Etienne
    • Obélisque de Théodose et Obélisque Muré (deux magnifiques obélisques situées à côté de la Mosquée Bleue)
    • Forteresse de Rumeli (grande forteresse située à environ 15 km au nord du centre d’Istanbul. On vous conseille de l’observer lors d’une croisière sur le Bosphore)

Bons plans pour visiter Istanbul et économiser sur votre voyage

Pass multi-activités et transports pour économiser et gagner du temps

Si vous comptez visiter plusieurs attractions dans les meilleures conditions, vous pouvez gagner du temps et de l’argent en réservant un pass :

  • Istanbul Welcome Card : il donne l’accès aux transports en commun à Istanbul et permet de profiter d’une croisière et de réductions sur différentes attractions et activités à Istanbul (Palais de Topkapi, Basilique Sainte Sophie, Citerne Basilique…).
  • Carte touristique d’Istanbul ou Istanbul E-Pass : ces deux pass donnent accès à la plupart des attractions et activités d’Istanbul pour la durée de votre choix (2 jours, 3 jours, etc.). Le prix d’achat semble élevé, mais il est vite rentabilisé si vous avez prévu de faire plein de visites. Notez également que ces pass incluent des coupe-file qui permettent de gagner du temps à l’entrée de chaque attraction. La liste des attractions incluses n’est pas exactement la même entre les deux pass. Prenez donc le temps de bien consulter les inclusions pour choisir le pass le mieux adapté à vos attentes.

Où dormir à Istanbul ?

 Réserver un hébergement à Istanbul : vous trouverez une sélection d’hébergements au début de cet article.

Bons plans pour voyager : chèques-vacances, transferts aéroport, location de voiture, etc.

 Réserver votre billet d’avion jusqu’à Istanbul sans frais cachés (et payer en chèques vacances) : le site français Ulysse est un comparateur de vol très bien mieux noté (les avis sur internet sont tous excellents). Il propose plusieurs avantages : bonne communication en français, prix transparents et sans aucun frais cachés, réservation facile, possibilité de prendre une assurance annulation toutes causes (aucune justification à fournir), multiples possibilités de paiement (chèques-vacances, cartes cadeaux, en partagé avec des amis, en 3 fois…), enregistrement automatique avant votre vol (check-in), etc.
 Réserver un transfert entre l’aéroport d’Istanbul et votre hôtel (à l’aller ou au retour) : pour faciliter votre arrivée ou votre départ, vous pouvez réserver très facilement un transfert privé depuis l’aéroport de votre choix : Transfert privé depuis l’aéroport d’Istanbul (IST) ou Sabiha Gokcen (SAW). Une voiture vous attendra avec une pancarte à votre nom à votre arrivée ou viendra vous chercher directement à votre hôtel pour votre départ. Vous pourrez ainsi gagner du temps et économiser. Surtout, vous aurez plus de chance d’éviter les « fous du volant » en réservant via un service en ligne. En prenant des taxis directement à l’aéroport, il nous est arrivé de tomber sur des conducteurs très rapides qui ont failli avoir un accident. Ce n’est donc pas l’idéal pour commencer un séjour en toute tranquilité…
  Louer une voiture à Istanbul : si vous avez besoin d’un véhicule pour visiter d’autres lieux en Turquie, on vous recommande fortement de réserver sur internet avant votre départ. Les prix sur place sont beaucoup plus élevés ! On vous conseille le site Rentalcars. C’est le plus grand site au monde pour la location de véhicules. Il est très clair et super simple à utiliser. Il suffit d’indiquer « Istanbul » en tant que « lieu de prise en charge » et on vous proposera différents véhicules aux meilleurs prix. On utilise ce site pour tous nos road-trips à travers le monde.
 Payer des activités à Istanbul en chèques-vacances : si vous souhaitez utiliser des chèques vacances à Istanbul pour vos activités, vous devrez réserver en avance sur le site français Ceetiz.
  Consulter les sites de l’office du tourisme d’Istanbul et de Turquie : si vous souhaitez obtenir encore plus d’informations sur la ville et la région, vous pouvez consulter le site de l’office du tourisme d’Istanbul (en anglais) ou de Turquie (en anglais). Vous pouvez aussi consulter le site officiel des musées d’Istanbul (en anglais).

Conseils pour choisir une bonne agence de voyage pour visiter la Turquie

  Réserver un voyage sur-mesure à Istanbul et en Turquie : si vous ne souhaitez pas tout organiser vous même, on vous conseille de contacter l’agence Evaneos. Ce site vous met en lien direct avec des agences locales sélectionnées (et donc de qualité), où vous disposerez d’un contact en français pour organiser votre voyage en Turquie (pour une simple visite d’Istanbul ou pour un séjour plus long incluant la Cappadoce, Pamukkale, Antalya, etc.). Vous pourrez ensuite choisir entre différents programmes personnalisables en suivant les conseils de l’agence. C’est le site de voyage le plus utilisé en France par les personnes souhaitant obtenir des voyages sur-mesure au meilleur prix. N’hésitez pas à leur demander un devis, c’est gratuit !

Nos autres "TOP 10 activités" à découvrir sur Que Faire en Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck
Que faire en Voyage,
c'est quoi ?

- La sélection des meilleures activités de chaque destination (après les avoir testées)
- Des photos et avis authentiques
- Des bon plans pour économiser
- Des voyageurs passionnés
... et + de 200 articles en ligne !

L'équipe QFEV